Créathon pédagogique

Page Facebook : https://www.facebook.com/CreathonC2E/

Description du projet :

Pour la troisième année consécutive, l’université organise un hackathon à l’échelle de la francophonie en partenariat avec Réseau Canopé, le SPN, Grand Poitiers, l’AUF, l’OIF et le GAFF. Ce hackathon, baptisé « créathon », invite des équipes de 4 à 5 personnes (72 équipes en 2016) à concevoir des applications numériques novatrices dans le domaine de l’edutainment (divertissement éducatif).

Origine et philosophie du projet :

Le projet s’adresse à tous les publics et en particulier aux étudiants de notre université. Il ne s’intègre à aucun cursus en particulier. Il se déroule en présentiel (Réseau Canopé au Futuroscope, COBALT au centre-ville et Université) et à distance. Les équipes d’étudiants sont confrontées à d’autres constituées de publics différents (développeurs, graphistes, étudiants d’autres universités françaises et étrangères, lycéens, enseignants, chercheurs, ingénieurs techno-pédagogiques … )

Objectif du projet :

Le créathon vise plusieurs objectifs :

– développer l’esprit d’entreprise des jeunes en les plaçant en situation de conduire leur projet à la manière dont les startups conduisent les leurs ;

– Faire connaître les méthodes actuelles de travail (design thinking, UX Design, méthodes agiles) ;

– contribuer à la dynamique de la filière eEducation régionale.

Description détaillée :

Le créathon comporte trois étapes : un concours de conception en temps limité (12 heures), une période de maturation accompagnée (4 mois) pour les 6 équipes lauréates et des ateliers d’accélération avec des experts (une semaine). Le créathon est organisé le 10 mai puis jusqu’à la première semaine d’octobre dans le cadre du C2E, manifestation de référence organisée par le GIS INEFA qui réunit la plupart des acteurs de la filière eEducation de la région Nouvelle Aquitaine.

Durée du projet :

Le projet est annuel :

  • première étape en mai (hachathon) ;
  • deuxième étape entre mai en fin septembre (maturation);
  • troisième étape en octobre (accélération).

Originalité du projet :

Les étudiants ont besoin de se confronter aux nouvelles démarches de travail associées au numérique.

 

Recherche

Menu principal

Haut de page