Musée Virtuel et origine de la vie : Une nouvelle histoire de l’évolution…

Site Internet de Abderrazzak El Albani : http://blogs.univ-poitiers.fr/abderrazzak-el-albani/

Description du projet :

Parfaitement préservées dans des sédiments du Gabon vieux de 2,1 milliards d’années (Ga), des restes de fossiles d’une impressionnante variété d’organismes coloniaux complexes – les plus anciens documentés à ce jour ont été découvert au Gabon par l’équipe du Prof. E. El Albani . De formes et de dimensions diverses, atteignant parfois 10 à 12 centimètres et une densité de plus de 40 spécimens au mètre carré.
Le site fossilifère gabonais, près de Franceville (d’où le nom « Francevillien » des formations géologiques), a offert quelques centaine de spécimens, sans toutefois que la richesse et la qualité de conservation soit remises en question par les chercheurs.
A ce jour, il était acquis qu’avant deux milliards d’années, la Terre était peuplée uniquement de microbes. Mais les fossiles du Gabon montrent que quelque chose de radicalement nouveau survint à cette époque. En effet, des cellules avaient commencé à coopérer, pour former des unités plus complexes et plus grandes. De ce fait, la voie s’est ouverte à de nouvelles expériences évolutives qui transformeront la biosphère en l’enrichissant d’organismes qui jouent encore aujourd’hui, un rôle majeur dans l’émergence de la vie et la biodiversité. Nulle part ailleurs dans le monde a été découvert des fossiles de cette époque sentinelle pour la vie.

Origine et philosophie du projet :

La transversalité à la fois technique et thématique de ce projet est avérée à travers le consortium international que je coordonne, regroupant Seize institutions nationales internationales de renommées mondiales. Cela est justifié par les publications scientifiques ayant abouti à des communiqués de presses diffusés à l’échelle nationale et internationale par le CNRS et l’Université de Poitiers.

Objectif du projet :

Très peu d’équipes en France possèdent le savoir-faire pour aborder des thématiques autour de l’origine de la vie. La collection des fossiles gabonais unique au monde sera immortalisée et valorisée sous format d’un Musée Virtuel absolument inédit. Aucune autre Université en France ne possède un outil didactique de ce type. Ce Musée virtuel pourrait participer au rayonnement à l’échelle nationale et internationale nos instituions. Il sera  mis à la disposition des structures de vulgarisation et/ou de diffusion de savoir. Les collèges et les Lycées pourraient également s’en servir comme un outil pédagogique.

© CNRS Photothèque / Pr. A. El Albani – IC2MP – CNRS – Université de Poitiers.

Description détaillée :

Le Projet a pour objectif général de concentrer les recherches sur trois aspects majeurs de l’histoire de l’émergence de la vie complexe sur terre à travers :

  • l’oxygénation de l’atmosphère et l’impact sur l’émergence et le développement de multicellularité ;
  • les mécanismes de diversification des premiers organismes complexes et organisés ;
  • le contexte environnemental de l’apparition des eucaryotes.

Le Projet a pour objectifs spécifiques de :

  • contraindre les paléo-conditions physico-chimiques nécessaires à la mise en place et au développement de la vie ;
  • suivre l’état d’oxydation de l’atmosphère et de l’hydrosphère, pour comprendre les processus liés à la spéciation du fer dans les sédiments (fer hautement réactif par rapport au fer total) et renseigner sur le degré de concentration d’oxygène dans l’atmosphère et les échanges possible avec l’hydrosphère ;
  • aborder la question de l’oxygénation de l’atmosphère et des océans au Paléoprotérozoïque, grâce à la géochimie élémentaire et isotopique de métaux tels que Fe, Cu, Zn, Cr, et Mo, dont l’état redox reflète la fugacité d’oxygène de l’environnement et à travers de laquelle des analyses seront réalisées, à partir d’échantillons du bassin de Franceville récoltés durant les trois (3) dernières années ;
  • mettre en évidence des indicateurs de biogénicité et partant, des biosignatures spécifiques de la mise en place et du développement de cellules eucaryotes au Paléoprotérozoïque. De point de vue du diagnostic morphostructural des spécimens, la microtomographie X utilisant le rayonnement synchrotron, représente un appui fondamental dans ce volet ;
  • renforcer le diagnostic des critères de biogénicité par le recours aux techniques de spectroscopie (e.g., Raman), de microscopies à haute résolution spatiale (MET, MEB, FIB, microscopie X synchrotron…), couplées à des analyses de sonde ionique destinées à l’analyse ponctuelle des isotope du soufre (e.g., d34S) (SIMS) ;
  • favoriser une approche intégrée multi-scalaire des roches sédimentaires issues des sédiments déposés au Paléoprotérozoïque dans la partie Sud Est du Gabon ;
  • développer un volet Formation-Recherche-Education pour les jeunes chercheurs dans le cadre de thèse de Doctorat (Trois thèses de doctorat en cours) ou de Master;
Fiche Projet EL ALBANI

Publish at Calameo

Illustration et exemples :

Une illustration complète et concrète du projet est exposée sur l’adresse suivante :

http://blogs.univ-poitiers.fr/abderrazzak-el-albani/

Durée du projet :

La durée des travaux en vue de la réalisation du Projet, conformément à la Durée de la Convention, est de quatre (4) années dont les principales étapes sont présentées dans le Calendrier de mise en œuvre ci dessous.
Ce dernier précise le déroulement méthodologique et technique prévisionnel du Projet.
La durée du projet pourra être prolongée par avenant signé entre les Parties qui stipulera l’objet et les modalités d’exécution de cette nouvelle période.

Originalité du projet :

L’origine de la vie est un sujet qui passionne  à la fois la communauté scientifique mais également le grand public. Très peu d’institutions en France et dans le monde possèdent le savoir-faire nécessaire pour mener à bien cette thématique.  La collection des fossiles gabonais unique au monde sera immortalisée et valorisée sous format d’un Musée Virtuel absolument inédit.  Aucune autre Université en France ne possède un outil didactique et de vulgarisation de ce type. Ce Musée virtuel sera pédagogique et didactique permettra un rayonnement à l’échelle nationale et internationale de nos instituions. Il sera mis à la disposition des structures de vulgarisation et/ou de diffusion de savoir. Les collèges et les Lycées pourront également s’en servir comme outil pédagogique mais il pourrait également être utilisé dans les Universités.

Recherche

Menu principal

Haut de page