SIMLIFE

©La Nouvelle République

Site Internet : http://medphar.univ-poitiers.fr/acces-rapides/laboratoire-d-anatomie/simlife/

Description du projet :

Première mondiale, l’Université de Poitiers – Faculté de médecine et de pharmacie inaugure un centre de simulation doté d’un modèle cadavérique humain revascularisé pulsatile et ventilé permettant de pratiquer des interventions chirurgicales simulées aussi vraies que nature !

Origine et philosophie du projet :

En réponse à la directive nationale « Jamais sur le patient la première fois », la Faculté de Médecine et de Pharmacie de l’université de Poitiers en collaboration avec le CHU, l’Agence régionale de santé et la région Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes, développe l’enseignement par la simulation dans tous les domaines de ses compétences par la création d’un centre de simulation ayant pour mission d’être pluridisciplinaire et multi-professionnel et donc de s’adresser à tous les professionnels de la santé et de l’urgence pour des formations individuelles et en équipe.

Objectif du projet :

Aide à la conception et fabrication industriel :
Ce nouvel espace, dédié exclusivement à la simulation en Médecine et en Pharmacie, offre des chambres de réanimation ou hospitalière à deux lits, une salle de soin, une salle de briefing/débriefing et une pharmacie virtuelle ou sont installés des mannequins de très haute-fidélité afin de permettre la réalisation d’opérations chirurgicales en situation réelle.

Description détaillée :

Mutualisation du Laboratoire d’anatomie et biomécanique et salles dédiées à la simulation : ABS Lab

  • Création d’un nouvel espace défini pour la simulation à l’étage au-dessus du Laboratoire d’anatomie.
  • Rattachement de la pharmacie virtuelle à l’étage au-dessus de l’espace de simulation nouvellement créé.
  • Rattachement du Cesu du CHU.
  • Réseau de formation avec l’Inserm U 1082 (animal).

Illustrations et exemples concrets :

  • Bloc chirurgical simulé.
  • Box de simulation d’urgences.
  • Salle de dissection adaptée en simulation.

Originalité du projet :

En réponse à la directive nationale « Jamais sur le patient la première fois »,  SIM LIFE développe l’enseignement chirurgical par la simulation dans tous les domaines pour des formations individuelles et en équipe. L’objectif est le plus haut niveau de performance (niveau 3) selon les recommandations de l’HAS (Haute autorité de santé).

 

Recherche

Menu principal

Haut de page