L’Université de Poitiers dispose d’un Fonds ancien qui rassemble une collection exceptionnelle de près de 40 000 volumes, datant de la fin du XVe siècle au début du XIXe siècle. Parmi ces ouvrages, certains nécessitent d’être restaurés, leur état trop fragile ne leur permettant pas d’être manipulés ou présentés lors d’expositions. La Fondation Poitiers Université recherche des mécènes pour restaurer ces ouvrages et ainsi leur redonner vie !

Le Fonds ancien

Le Fonds ancien compte aujourd’hui 7 incunables, près de 2 000 imprimés du XVIe siècle, environ 35 000 livres du XVIIe au XIXe siècle. Il abrite également une centaine de manuscrits, datant pour l’essentiel des XVIIIe et XIXe siècles, quelques herbiers et quatre fonds d’archives, le plus remarquable étant celui de la famille d’Argenson (XIIIe-XXe siècle).

Le Fonds ancien a été créé en 1975 afin de regrouper tous les ouvrages antérieurs à 1820, à la suite du transfert des collections de la bibliothèque du centre-ville sur le campus universitaire. Ce fonds revêt un caractère encyclopédique, particulièrement riche en sciences religieuses, économie, politique, médecine, botanique et droit. Il s’agit du 4e fonds ancien universitaire de région, après ceux de Strasbourg, Montpellier et Toulouse.

La campagne de restauration

Douze ouvrages ont été identifiés par Anne-Sophie Traineau-Durozoy, Responsable du Fonds ancien, comme nécessitant une restauration de façon prioritaire.

Pour découvrir les ouvrages de la campagne, leur intérêt patrimonial ainsi qu’une description de leur état et de la restauration dont ils ont besoin, nous vous invitons à découvrir la plaquette de présentation :

Découvrir la plaquette de présentation

Un premier exemple de restauration

Xavier de Boysson, membre du Conseil de gestion de la Fondation, est le premier mécène à avoir adopté un livre :

« Je me suis intéressé à cette opération parce que je pense qu’une des manières d’attirer les talents à l’université de Poitiers est de montrer l’importance de son histoire et de valoriser son patrimoine. J’ai choisi Summa theologica de Thomas d’Aquin parce que la présence de cet ouvrage dans une collection universitaire m’a paru originale. Par ailleurs, le fait de pouvoir choisir l’ouvrage nous permet d’avoir un lien presque affectif avec lui et pour ma part, mon affection s’est portée sur ce livre chrétien XVIIe siècle ».

Les photos avant, pendant et après restauration :

  • Avant restauration

  • Avant restauration

  • Avant restauration

  • Avant restauration

  • Pendant la restauration

  • Pendant la restauration

  • Pendant la restauration

  • Après restauration

  • Après restauration

  • Après restauration

  • Après restauration

Devenir mécène : comment adopter un ouvrage ?

L’adoption d’un livre ancien coûte 1 000 €. Après réduction d’impôts, cela vous revient à 340 € si vous êtes un particulier et à 400 € si vous êtes une entreprise.

Choisissez l’ouvrage que vous souhaitez adopter et contactez la Fondation Poitiers Université afin de finaliser votre don : fondation@univ-poitiers.fr ou 05 49 45 30 99.

  • Suivez-nous sur les réseaux sociaux !